L'histoire

La rubannerie

Historiquement, la rubanerie est la première industrie importante apparue à Saint-Genest pendant la première moitié du XIXe siècle. En 1841, si l’agriculture est toujours en tête (48% des actifs), le secteur textile occupe 40%, la mine n’ayant qu’un faible taux d’emplois. Ainsi à la fin du XIXe, la rubanerie appelée à tort passementerie, prend son essor et atteind son apogée vers 1900-1910 (800 métiers). Elle est la principale activité et elle occupe plus de 1100 personnes (48% des actifs).. Les métiers du ruban, alors confinés à Saint-Chamond et Saint-Étienne s’exportent dans les communes de l’agglomération stéphanoise. Avec eux, l’intégration à l’économie industrielle se fait peu à peu et les liens avec Saint-Étienne se resserrent.
L’électrification des métiers est presque totale au début du XXe siècle.

La rubanerie traverse ensuite de nombreuses crises. Même si elle connaît une reprise après les guerres de 1914/1918 et 1939/1945, elle ne cessera de décliner. Elle disparait presque totalement dans les années 1960/1970 (968 emplois en 1926, 308 en 1954).

On peut imaginer ce que Saint-Genest était à cette époque car il reste des traces de ce passé rue Buisson, rue de l’Egalité, rue Boivin mais aussi à Trémolin, Landuzière, le Chasseur et Côte Chaude où il y avait de nombreuses fabriques (construction de maisons à hautes fenêtres tournées vers l’ouest).

Mairie de Saint Genest Lerpt - Place Charles de Gaulle - BP 27 - 42530 Saint Genest Lerpt - Tél 04 77 50 51 80